Traitement chirurgical substitutif de l’incontinence anale //N°82

 

Les techniques de substitution sphinctérienne offrent une alternative séduisante à la colostomie lorsque les conditions suivantes sont réunies : incontinence anale sévère, échecs ou contre-indication à des techniques de réparation sphinctérienne et/ou de neuromodulation des racines sacrées. Les trois quarts des malades traités ont un bénéfice symptomatique franc de l’implantation périanale d’un sphincter artificiel, mais le taux d’explantation du matériel peut concerner près d’un malade sur deux après un suivi moyen de quatre ans. Les indications, la morbidité et les résultats de la graciloplastie dynamisée, sont assez comparables à ceux du sphincter anal artificiel. À la différence de la technique précédente, elle peut être proposée chez les malades ayant un périnée très cicatriciel à la suite de délabrements importants.

 

Auteurs : S. Ait Laalim, I. Tourghai, K. Ibnmejdoub, K.Mazaz
Service de chirurgie générale (B)
CHU Hassan II – Fès

Chargement...