Traitement conservateur du syndrome de Gradenigo //N°83

 

 

La gestion traditionnelle de la pétrosite apicale exige une chirurgie agressive et radicale sans aucune tentative pour préserver l’audition. Cependant des rapports récents décrivent un résultat positif après une intervention chirurgicale conservatrice sans labyrinthectomie. Un résultat similaire a également été rapporté chez les patients qui ont été traités uniquement avec des antibiotiques par voie intraveineuse.

Nous rapportons le cas d’une patiente âgée de 18 mois, hospitalisée pour thrombophlébite du sinus latéral gauche associé au syndrome de Gradenigo qui ont été traité uniquement par une antibiothérapie injectable et des anticoagulants pendant 2 mois, avec une bonne amélioration clinique et paraclinique.

Le recours à une antibiothérapie à fort pouvoir de pénétration dans le système nerveux central a bouleversé la prise en charge thérapeutique de la pétrosite apicale. Autrefois, la prise en charge thérapeutique des patients passait systématiquement par une chirurgie radicale de l’apex pétreux. Le traitement est désormais plus conservateur. Il repose sur une antibiothérapie intraveineuse adaptée, parfois associée à la mise en place d’un aérateur transtympanique. En cas d’échec, un traitement chirurgical est indiqué visant le drainage de la mastoïde et de l’apex pétreux.

 

 

 

Auteurs : M. Abou-El Fadl, L. El Hani, A. El Bousaadani, RL. Abada, S. Rouadi, M. Roubal, M. Mahtar

Service d’ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale

Hôpital 20 Août – Casablanca

Chargement...