Troubles digestifs et Ramadan // N° 121

 

 

 

Le jeûne peut affecter notre tube digestif de plusieurs manières, d’une part, il permet un repos considérable offrant la possibilité de retrouver un état d’équilibre, ainsi qu’une régénération importante aussi bien au niveau cellulaire que tissulaire. Néanmoins, plusieurs études ont montré une incidence notable des troubles digestifs au cours de ce mois sacré. Ces troubles digestifs peuvent générer une simple gêne et passer donc inaperçus, comme ils peuvent être responsables de symptômes désagréables, voire de complications graves imposant parfois l’arrêt du jeûne.  Ces troubles sont principalement dus aux modifications de la sécrétion gastrique au cours de la période du jeûne, ainsi que le déséquilibre d’apport alimentaire, la déshydratation, et la diminution considérable du temps consacré au sommeil.

 

 

Auteurs : L. El Aoufi, Kh. Attaqi, S. Riffi Temsamani, A. Zaoui, H. Meyiz, I. Mellouki

Service d’hépato-gastro-entérologie, CHU de TTA, Faculté de médecine et de pharmacie de Tanger, Université Abdelmalek Saadi – Tétouan

Chargement...