Le yoga Pour soulager la fibrillation atriale ? //N°104

 

 

Après avoir montré le bénéfice du yoga dans le post-infarctus, des chercheurs Indiens de l’hôpital de Jaipur en Inde, démontrent que la pratique du yoga peut aider les patients souffrant de fibrillation atriale ou auriculaire (FA) à gérer leurs symptômes (palpitations, irrégularités du rythme, fatigue, douleurs angineuses et vertiges). L’abstract a été présenté cette année au congrès virtuel de l’European Society of Cardiology (ESC2020).

Les chercheurs ont ainsi suivi 538 patients, qui durant 16 semaines, ont pratiqué des séances de yoga, à raison de 30 minutes, une fois tous les 2 jours, et les 12 semaines suivantes, ils se sont abstenus.

Résultat, au cours des 16 semaines de pratique, la fréquence des symptômes a été 2 fois moins importante. C’est ainsi que pendant la période de non-yoga, les patients ont eu une moyenne de 15 épisodes symptomatiques de FA versus 8 en période « yoga » (p<0,005). La pression artérielle, quant à elle, était abaissée de 11±3 mmHg pour la PAS et de 6±2 mmHg pour la PAD après les séances de yoga (p<0,002).

Une preuve suffisante selon les scientifiques pour encourager à intégrer la pratique de cet art ancestral dans les traitements habituels.

 

European Society of Cardiology, 24 août 2020.

Chargement...